ABRAXAS REVIVAL Only the best dance music of the 80's and the 90'S – Since 10 years !

10 ANS DEJA

Dix ans d’existence pour les Abraxas Revival

Les soirées Abraxas Revival au Duo Club à Bienne vont fêter leurs 10 ans d’existence en janvier 2019.  Ce qui devait juste être une fête d’un jour est devenue le rendez-vous mensuel incontournable des quadragénaires à Bienne.

Tout a commencé en 2009 lorsque Fiore Galati, instigateur et organisateur du projet, se rappelait en compagnie d’un groupe d’amis aux bons souvenirs des soirées passées à l’Abraxas, l’une des plus grandes discothèques de Suisse dans les années 80 qui attirait, du mercredi au dimanche, une jeune clientèle venue de tous les coins du pays.

Il n’a pas fallu insister longtemps pour convaincre et reconstituer le noyau qui avait fait le succès de l’Abraxas. En commençant par le lieu, situé à la rue Centrale 54. Bien qu’ayant changé de noms et de propriétaires à maintes reprises, le local était toujours une discothèque. Quant à l’animation, il était clair que DJ Pascal, seul maître à bord durant plusieurs années, devait reprendre du service après un congé sabbatique de plus de 20 ans ! Et c’est en date du 29 janvier 2010 qu’allait avoir lieu au Hype Club « LA » soirée Abraxas Revival.

Ce qui au départ devait réunir un petit groupe de rescapés de l’époque s’est vite transformé en événement quasi ingérable. Ce sont 1200 personnes qui, ce soir-là, se sont retrouvées comme si rien n’avait changé depuis « La fièvre du samedi soir ». Sans parler de tous ceux qui n’ont pas eu la chance de pouvoir se procurer un ticket d’entrée malgré deux heures d’attente dans le froid…
Depuis cette première soirée complètement folle, les choses se sont organisées mais l’intérêt pour les soirées Abraxas Revival n’en est pas moins retombé pour autant. Dans les locaux rénovés du Duo Club, se sont en moyenne plus de 600 personnes qui se retrouvent une fois par mois pour faire la fête sur la musique qui a accompagné toute leur jeunesse. Comme il y a 25 ans, l’Abraxas attire à nouveau des gens du Jura, de Soleure, Berne, Neuchâtel ou Lausanne.

Le lieu de sortie pour les quadras

Au fil des éditions, il s’est avéré que les soirées répondent en fait à un réel besoin. Jusqu’à présent, il n’y avait pas à Bienne un endroit permettant aux 35-50 ans de se divertir entre gens de même génération. Les soirées Revival ont permis à de nombreuses personnes de renouer le contact avec des amis perdus de vue depuis longtemps ou de s’offrir une soirée en couple après 15 ans de vie dédiée exclusivement à la famille. Quant à la musique des années 80, elle ne peut que rappeler de bons souvenirs : le quart d’heure « Slowtime » durant lequel la piste de danse ne désemplit pas en est la preuve !

Historique
Découverte par le grand public en 1978 lors de la sortie du film culte « Saturday Night Fever » avec John Travolta, la mode du disco a alors conquis le monde entier. La Suisse a suivi le mouvement et Bienne, avec l’ouverture par les frères Favrod de l’Abraxas en 1979, est vite devenu le point de rencontre incontournable des adeptes de cette nouvelle tendance musicale. Le public accourait en nombre de tous les coins du pays et ce, malgré le fait que l’alcool y était proscrit ! On y dansait tous les soirs de la semaine à partir du mercredi, y compris le dimanche après-midi. Et au tout début des années 90, la discothèque faisait même le plein le dimanche soir pour la plus grande joie des coiffeurs qui avaient congé le lendemain… Fidèle à son poste durant de nombreuses années, DJ Pascal, avec ses incontournables jingles et ses sets de rock’n roll, valses et autres french cancan était le garant d’une soirée toujours réussie. L’Abraxas a fermé ses portes en 1993
Découverte par le grand public en 1978 lors de la sortie du film culte « Saturday Night Fever » avec John Travolta, la mode du disco a alors conquis le monde entier. La Suisse a suivi le mouvement et Bienne, avec l’ouverture par les frères Favrod de l’Abraxas en 1979, est vite devenu le point de rencontre incontournable des adeptes de cette nouvelle tendance musicale. Le public accourait en nombre de tous les coins du pays et ce, malgré le fait que l’alcool y était proscrit ! On y dansait tous les soirs de la semaine à partir du mercredi, y compris le dimanche après-midi. Et au tout début des années 90, la discothèque faisait même le plein le dimanche soir pour la plus grande joie des coiffeurs qui avaient congé le lendemain… Fidèle à son poste durant de nombreuses années, DJ Pascal, avec ses incontournables jingles et ses sets de rock’n roll, valses et autres french cancan était le garant d’une soirée toujours réussie. L’Abraxas a fermé ses portes en 1993.

Aujourd’hui d’autres DJ’s (Juiceppe et Activity) ont repris la relève pour assurer l’ambiance de ces soirées. Et même la tranche d’âge 25-30 ans est de plus en plus nombreuses à venir s’éclater sur les vieux hits disco.

Vingt-cinq ans après sa fermeture, l’Abraxas est plus vivant que jamais !

0 Replies to “10 ANS DEJA”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *